Le commencement

Un groupe d’une dizaine d’aventuriers téméraires s’est lancé dans la quête de la construction d’un puzzle de 5000 pièces. Au début, quand on ouvre la boîte, la première chose à faire n’est pas de s’attaquer au puzzle directement… Par où commencer ?!

Notre groupe d’aventuriers commença à trier les 5000 pièces de ce puzzle, par couleurs dominantes, dans des barquettes de tri en plastique ou en carton. Après 1h30 de tri de toutes les pièces, ils attaquent la quête en elle-même : la construction du contour du puzzle, et l’assemblage des parties importantes de couleurs unies (notamment les taxis) ! À la fin de cette première journée de combats acharnés, les contours étaient enfin finis et certaines parties du milieu commençaient à prendre forme.

 

 

 

 

 

Le transport

Mais comment on transport un puzzle de 5000 pièces en plus pas terminé? Grâce à Jeanne-Marie, adhérente et adepte de grands puzzles, voilà nos aventuriers en train de glisser un grand bulgomme sous le puzzle puis de l’enrouler. Oui oui vous avez bien lu, ils l’ont enroulé!

Et pour éviter de retrier les pièces du puzzle notre groupe avait aux préalables rangé toutes les pièces dans différentes boîtes. Je les comprends, il a fallu plus de 2h pour trier les pièces par couleur !

Suite et fin de la construction

L’aventure continue et les voilà repartis! Après une vingtaine d’heures (sur 3 journées) nos aventuriers arrivent à la fin de leur quête et se voient récompensés d’une magnifique pièce !


 

Transformation d’un puzzle en Jeu

Les voilà maintenant avec un puzzle de 5000 pièces mesurant 153×101 cm.  Que faire de ce puzzle très riche en détails?  L’équipe de « On Fait Un Jeu » a une idée! En faire un jeu d’observation.

Mais avant de pouvoir jouer avec, il va falloir…

Étape 1 : fixer les pièces du puzzle entre elles

Pour fixer les pièces du puzzle nous avons utilisé de la colle spéciale puzzle.

Mais pour éviter tout débordement et que la colle n’affecte le support, nous avons au préalable posé du papier sulfurisé sur le support du puzzle.

 

 

 

 

Après fixation du papier sulfurisé sur le support provisoire, nous installons le puzzle sur ce support et commençons à coller les pièces du puzzle.

 

 

 

 

 

Après une pause séchage de plusieurs heures pour être sûr que les pièces du puzzle soient bien fixées, on a rajouté un peu de colle aux endroits encore mal fixés.

Étape 2 : Coller le puzzle sur son support final

Une fois le puzzle bien collé et solide, il nous reste à le transférer sur un support intermédiaire. Nous avons choisi un grand carton. Cette étape nous permet d’appliquer la colle blanche sur le support final en bois.

 

Une fois le puzzle sur son carton, nous avons pu solidifier le support pour qu’il reste rigide même sous le poids du puzzle.

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons enfin attaqué l’étape la plus délicate : le transfert du puzzle sur le support final. Cette étape est délicate car il faut positionner rapidement (sinon la colle sur le bois sèche trop vite et ne colle pas) et précisément (car on ne pourra pas bouger le puzzle de plusieurs centimètres dès son transfert) le puzzle. Patience et self-contrôle !!

 

 

 

 

 

Une fois le puzzle bien aligné sur son support, nous avons posé du poids dessus avec les moyens du bord… donc des jeux en bois et des caisses de jeux ! Facile à trouver chez nous. Nous avions remarqué que certaines parties du puzzle n’étaient pas bien en contact avec le support. Pour corriger ça, nous avons ajouter entre les parties lourdes et le puzzle…des kaplas ! Excellent bouche-trous !

 

 

 

 

 

Étape finale : Apprécier son travail

Une fois le travail terminé, il ne nous reste qu’une chose à faire… apprécier ce nouveau jeu d’observation.

 

 

Categories

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *