Dans nos sociétés, on peut apercevoir un vieillissement de la population. De ce fait et de plus en plus de nos parents/grands-parents résident en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes).

L’équipe d’animation en EHPAD a parfois dû mal satisfaire tout le monde puisque chaque individu a des passions et besoins différents. Elle doit sans cesse se réinventer pour ne pas proposer les mêmes activités d’une semaine à l’autre et diversifier ces animations (activités sportives, manuelles, jeux de mémoire, etc). Néanmoins, certains de ces établissements n’ont pas d’équipe d’animation… 

Les animations proposées en EHPAD ou maison de retraite

En EHPAD, la personne âgée est appelée « résidente » : personne qui réside, habite. N’oublions qu’ils vivent en maison de retraite ! 

Les loisirs créatifs

Certains résidents ne savent plus s’exprimer avec les mots et les gestes, du fait de l’atrophie (rassurez-vous, ils ne l’ont pas tous, ceux sont plus les personnes atteintes d’Alzheimer qui sont touchées par l’atrophie). Ils libèrent, à travers les loisirs créatifs, leurs émotions et leur créativité.

Les loisirs créatifs sont sous forme de travaux manuels : origami, peinture, dessin, création de jeux, modelage, découpage/collage. L’association peut intervenir pour des animations spéciales Noël, Halloween, semaine bleue, etc. Evidemment, ces activités peuvent être en partenariat avec un centre social ou une école.

Dans le Nord, un EHPAD en partenariat avec le centre social de sa commune a organisé une activité pâte à modeler. Enfants et seniors étaient mélangés et discutaient sur pourquoi le résident est ici, quelles sont ses maladies, qu’apprennent les enfants à l’école, s’ils aiment bien aller à l’école, etc… tout en réalisant leur chef-d’oeuvre ! Un moment de partage incroyable ! Et surtout un lien intergénérationnel s’est créée entre eux.

Sur le plan psychologique, ces ateliers sont thérapeutiques. Ils permettent aux résidents de stimuler leur créativité, de se sentir fier/fière de leur chef d’oeuvre. Ils se sentiront valoriser et ressortiront une meilleure confiance en eux.

Les jeux de mémoire

La mémoire est primordiale pour tout individu et à tout âge. En maison de retraite, c’est davantage important puisque les résidents n’ont plus les mêmes activités qu’autrefois. Les jeux de mémoire-réflexion est utile pour stimuler leur cerveau (memory, quiz).

Sous forme de puzzle, de jeux de paires et autour du vocabulaire, ces jeux ont pour but d’entretenir la mémoire des résidents et de préserver leurs capacités cognitives. L’équipe pluridisciplinaire peut vérifier l’état cognitif des résidents. Ainsi, s’il se dégrade, ils vont davantage les stimuler (et éviter l’atrophie).

Les activités physiques

Les personnes âgées, en très grande majorité, ne font plus (ou très peu) d’activités sportives. En EHPAD, ce constat est plus flagrant. Sur une journée, les résidents restent allongés ou assis et se lèvent très peu. Cela provoque des escarres : plaie plus ou moins profonde au niveau de la peau (arrivant parfois jusqu’à l’os) à la suite d’une compression intensive de la peau (molle) contre une surface dure (lit, chaise).

Les animateurs et ergothérapeutes organisent des activités sportives pour éviter ce phénomène. Evidemment, elles sont spécialisées pour des personnes âgées dépendantes et adaptées selon les capacités de chacun. Des parcours psychomoteurs, des parties de bowling, de volley-ball (oui, oui, c’est possible !) sont mis en place pour les résidents. Et croyez-moi, ils adorent et s’encouragent.