Comme pour un office du tourisme… Et si on utilisait le Jeu comme un outil subtil pour faire découvrir notre patrimoine culturel ou historique, notamment au sein des musées ?!… Et faire venir les enfants, les jeunes, les familles, les écoles…?

Nous avions déjà expliqué par cet article que le Jeu pouvait être un excellent lien entre une personne et la Culture, encore plus entre une famille et la Culture. Même si la tendance des apprentissages est d’y inclure le Jeu, en milieu scolaire, dans les mathématiques, ou encore en formation en entreprise, l’objectif premier pour un musée est de « faire découvrir » son patrimoine, comme ici pour une commune.

Les objectifs des musées

Quels sont les objectifs des musées ?

Avoir une fréquentation de plus en plus croissante ? Capter un public aussi large que possible, enfants, seniors, personnes handicapées…? Avoir une bonne réputation auprès du public, et faire en sorte que le bouche-à-oreille fonctionne et mette un point d’honneur à la bonne image du musée, à son intérêt, à sa richesse ?! Servir aux différents milieux scolaires de travaux pratiques, de support de réflexion collective, de « maison » d’apprentissage ?

Quel que soit l’objectif, il est important d’être empathique, et de savoir se mettre à la place des visiteurs pour qu’ils puissent vivre une aventure unique et mémorable.

Le Jeu comme un outil de transmission culturelle

Il n’est pas facile de capter l’attention des plus jeunes pour le Musée de la gaufre, quand il s’agit de parler des gaufriers d’antan ou pour le Musée des arts et traditions populaires quand il s’agit de présenter les « coutumes et croyances ». Et pourtant, que de choses à dire et à partager ! Que de choses à faire vivre !

Le Musée du Louvre-Lens exploite le Jeu de temps en temps pour que les familles parcourent les différentes salles et examinent certaines oeuvres phares avec un jeu d’énigmes et d’observation.

Le Musée des Batailles à Mons-en-Pévèle a fait appel à « On fait un jeu ?! » pour créer une animation dans le cadre des journées du patrimoine. Leurs objectifs étaient de développer la fréquentation sur ce week-end là, faire venir si possible un public plus jeune et faire interagir les visiteurs avec les objets du Musée. Le choix s’est porté sur une chasse au trésor, à laisser aux visiteurs en toute autonomie, car il n’y a pas de guide constamment disponible à ce musée ; de plus, la gestion des rendez-vous sur des créneaux horaires précis est une contrainte pour tout le monde, le musée comme les visiteurs. Et quand on a des enfants, les parents savent ce que c’est, la contrainte…

 

Quels jeux pour quels musées ?

Évidemment, on ne va peut-être pas faire une balle au prisonnier au Musée du Verre…

Les jeux les plus adaptés sont plutôt les chasses au trésor ou les jeux de piste, qui consistent à résoudre des énigmes, à répondre à des questions pour avancer dans le jeu (et donc, dans le musée) pour finalement retrouver le trésor ou la piste d’un voleur, par exemple.

Nos créations de jeux

Nous créons les jeux. Ils sont donc libres de contenir ce que l’on souhaite, en fonction des objectifs fixés au départ (âge des visiteurs, temps de visite, salles ou objets à faire découvrir…). Généralement, ils se présenteront sous forme de livret à remettre aux visiteurs à l’entrée, avec une brève explication de son fonctionnement. On peut aussi les agrémenter d’animations ludiques. C’est-à-dire de mini-ateliers de découvertes avec de la manipulation, de la construction, de la réflexion collective…Le passage à ces ateliers permet alors d’obtenir la « clé » pour aller à la question suivante.

On peut y ajouter un peu de technologie, de mystère, d’expériences physiques ou mécaniques… Notre cerveau retient mieux par l’expérience, la fameuse « démarche expérimentale » aujourd’hui plébiscitée dans l’apprentissage scolaire. Et ça marche ! Alors, pourquoi s’en priver…

Enfin, que se passe-t-il quand on arrive à la fin du jeu, que l’on a découvert le trésor, ou identifier le voleur ? Assurément, un plaisir immense. Et c’est bien l’essentiel. Jouer permet d’être bien !! C’est pas pour rien que notre association a choisi ce concept pour son logo.

Ces jeux font vivre une aventure, avec des étapes ludiques qui permettent d’être fier de soi quand on trouve la solution, de créer du lien dans la famille quand tout le monde cherche Ensemble, d’échanger avec d’autres « chercheurs » sur les énigmes et les objets du musée, de fabriquer des souvenirs. Et ça, ça n’a pas de prix !

Vous pouvez aussi « récompenser » les visiteurs avec un petit cadeau, des goodies, une entrée gratuite…Ça peut être un verre de convivialité, où un chargé de mission pourra échanger avec les visiteurs à chaud sur leur visite, leur poser des questions précises, récupérer leurs coordonnées… Mais,  le cadeau doit être « bien vu », pour laisser aux enfants un souvenir supplémentaire, aux parents une façon d’aimer encore plus la visite. Dans le cas contraire, la frustration n’est pas de guise, et serait néfaste à la globalité de la visite.

Les thématiques des musées

Comme expliqué ci-dessus, le Jeu s’adapte à tout contenu. Notre savoir-faire est la « ludification », c’est-à-dire la transformation d’un lieu, d’un concept, d’un métier, d’un événement… en ludique.

Donc, les thématiques principales comme les transports, l’artisanat, les sciences et techniques, l’agroalimentaire, la vie dans les âges, les traditions, l’histoire de l’homme et les faits historiques…peuvent être concernées par le Jeu