PETITES ANECDOTES POUR BRILLER EN (jeux de) SOCIETE : le MONOPOLY

Le saviez-vous ?

Que l’histoire du Monopoly est digne d’un véritable film à rebondissements ?

Aux yeux de tous, le génial inventeur du Monopoly s’appelle Charles Darrow. Lui-même raconte comment il a eu l’idée de créer ce jeu devenu incontournable (il existe aujourd’hui près de 2000 versions du Monopoly)

L’histoire du Monopoly, vue par Charles DARROW

En 1933, en Pennsylvanie, c’est la grande Dépression, Charles DARROW erre dans les rues d’Atlantic city. C’est un inventeur. Il pense à sa vie d’« avant ». Comment améliorer la vie des gens ? Il imagine les faire jouer fictivement et incarner la vie d’un capitaine d’industrie. Il découpe la nappe de chez lui, fait des cartes et fabrique 100 exemplaires, qu’il vend 4 dollars. On lui demande tellement de jeux qu’il contacte les Parker Brothers, en posant avant un brevet. Les « frères Parker » refusent son jeu, en justifiant 25 défauts. Mais 5000 boîtes demandées par un magasin finissent par convaincre la maison d’édition qui signe avec DARROW.

En février 1936, 20 000 boîtes sont produites par semaine. En 1967 : Atlantic city pose une plaque à son nom. Le mythe du self made man est né.

Prototype du plateau de Monopoly de Charles DARROW

Sauf que Charles DARROW oublie de mentionner plusieurs détails dans sa jolie histoire. Et c’est Ralph Anspach, un professeur d’économie qui veut lutter contre le capitalisme, qui s’en rend compte en 1974 lorsqu’il invente l’anti Monopoly, et dévoile alors la véritable histoire du jeu…

La véritable histoire du Monopoly

Certificat d’invention du monopoly par Elisabeth MAGIE (Lizzie)
Ralph ANSPACH

En effet, tout commence en 1902 chez les géorgistes, dans le Delaware, avec Elizabeth Magie, une institutrice qui veut montrer les méfaits du capitalisme. La militante féministe crée The Landlord’s Game (le jeu du propriétaire foncier) et le fait breveter en 1904. Si la forme est la même – un plateau, des billets et des propriétés à acquérir –, le fond est en réalité très politique. À travers lui, elle voulait dénoncer le système des rentes immobilières et le capitalisme. Elle n’a aucune ambition commerciale et incite même chacun à refaire son propre Monopoly avec les villes locales. En 1916, des étudiants essaient de le commercialiser mais c’est un cuisant échec. C’est à ce moment là que Charles Darrow entend parler du jeu, se l’accapare et fait des modifications. Mais il va recopier une faute du plateau d’origine, erreur qui va le désavouer et permettra de reconnaître enfin la véritable auteure, Elisabeth MAGIE (voir le détail ci-dessous)

Revenons aux frères Parker. Ils sentent bien qu’il y a « anguille sous roche » avec l’histoire de Charles. Mais ils ont besoin de ce jeu ! Ils partent alors en chasse des différents brevets déposés et rachètent toutes les boîtes de jeu, y compris celles commercialisées par les étudiants à l’époque. L’objectif étant de faire ainsi disparaître les preuves.

C’est pour cela que la véritable origine du plus célèbre des jeux de société, inventé par E.MAGIE, ne fut connue que 40 ans après sa création par Charles DARROW, grâce à Ralph ANSPACH

Et voici a faute d’orthographe qui a « fait tombé » Charles DARROW :

Erreur d’orthographe sur Marvin Gardens au lieu de Marven Gardens, erreur existante sur le plateau d’origine de E. MAGIE

Source : https://leclaireur.fnac.com/article/34821-la-folle-et-veritable-histoire-du-monopoly/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page